LE GROUPE DES SEPT ET EMILY CARR

16 novembre de 13 h 30 à 15 h 30

Lieu Église chrétienne d'Ahuntsic10211, rue Basile-RouthierMontréal, H2C 2C5
Places restantes : 51

Gratuit pour les membres avec inscription au préalable.

Début des inscriptions : 26 septembre 10 h

Responsable : Claire Beauchemin

Conférencière : Nicole Dubreuil, professeure honoraire en histoire de l'art,  Université de Montréal 

Présentation assistée par ordinateur 

 

 

 

 

LE GROUPE DES SEPT ET EMILY CARR

Cette conférence examine comment le concept d'un paysage moderne authentiquement « Canadian » s'est élaboré en s'orientant vers le nord, c'est-à-dire vers une nature vierge où une expérience du sublime pouvait travailler de concert avec l'appropriation de ressources naturelles. La cooptation d'Emily Carr, une femme artiste de la côte ouest, par le boys club torontois qu'a été le Groupe des Sept, a contribué à légitimer cette aspiration à un art national s'exprimant dans le paysage. Mais la nature sillonnée par Emily Carr était à l'origine indissociable d'une présence humaine, celle de l'autochtone dont elle constituait le territoire et fondait la culture.

 

Photo : Emily Carr, Queen Charlotte Islands, 1912